Etat de la tour fortifiée, dessin de Victor Hugo, octobre 1839 © BNF, ms NAF 13347

Dessin de Victor Hugo, 1839

Au passage de Victor Hugo en 1839, celui-ci dessina la tour de l'île.

Voilà un extrait de ses notes, parues dans ses Oeuvres complètes, Voyages : île Saint Honorat, charmante. Ruines de l'abbaye, portail byzantin, colonne de porphyre avec chapiteau romain de grès rouge couvert de lichen, on dirait du bronze - cloître du IXe siècle, grave et simple, d'un bel ordre - inscriptions dans l'église - château-fort des moines - dévasté. Délabrement intérieur, escaliers effondrés, plafonds écroulés - cour intérieure charmante, à double galerie, du XIIe siècle, le 1er étage en piliers de granit de porphyre et de pierre calcaire, à chapiteaux romans, le 2e, à petites arcades ogivales, avec colonnes en marbre blanc - in pace, au milieu, eau de la mer, pierre jetée, bruit effrayant. - Fenêtre ruinée donnant sur la mer - joli salon rococo de l'abbé - promenade/chanceuse/sur les mâchicoulis - la pleine mer admirable de là.

Source : feuillet 16 du manuscrit coté NAF 13347 ; manuscrit  accessible : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52506096t

Aucun commentaire