Site officiel de la Ville de Cannes

Archives municipales de la Ville de Cannes
Archives municipales de la Ville de Cannes - Expositions virtuelles

Accueil > Culture > Archives municipales > Expositions virtuelles > 1939-1945, la Deuxième Guerre Mondiale à Cannes > Vie quotidienne et réquisitions

1939-1945, la Deuxième Guerre Mondiale à Cannes

 

Vie quotidienne et réquisitions

Ravitaillement au marché Forville, 1939-1945 (38Nnum42)

Ravitaillement alimentaire : en situation de guerre, le ravitaillement des populations est une priorité. La population reçoit des cartes individuelles et des tickets de rationnement dès 1940. L’Allemagne en réquisitionne une partie. La situation est rapidement délicate, aggravée par l’afflux des réfugiés du front. Le département produit peu de choses hormis les fruits et légumes, il dépend de l’extérieur à un moment où les moyens de transport se font rares, d’où une grande irrégularité des arrivages de viande, de pommes de terre, de farine, de produits laitiers, d’œufs… Au marché Forville, en 1942, on ne trouve plus que des potirons, quelques salades, des rutabagas. La pêche est interdite par les Italiens  le 3 décembre 1942. Le lieu de distribution à Cannes est situé aux Galeries Fleuries (près de l’actuel Gray d’Albion). Les conséquences sont multiples : queues devant les magasins, sous-alimentation chronique, épidémies (vaccinations renforcées par délibération du 13 novembre 1942), marché noir, fraudes sur la qualité, vols, hausse des prix des denrées non rationnées. Autre facteur de troubles : par appât du gain, les producteurs locaux sont tentés de réserver leurs produits aux hôtels, prêts à dépenser plus.

Transports et énergie : la marche à pied et la bicyclette, pour répondre à la pénurie d’essence, deviennent le lot commun. On assiste à la raréfaction des transports, à l’obligation d’autorisation pour circuler dès 1940. L’éclairage des rues est réduit. Le rationnement au fil du temps empire. On récupère les métaux non ferreux… pour bénéficier de rations supplémentaires.

Système D et marché noir :  le marché noir est l’ensemble des transactions parallèles, sans factures ni taxes. Il augmente de 1941-1943 puis semble se réduire et reprend en 1945-1947. La fin de la pénurie le fait cesser en 1948. Les contrevenants sont des commerçants, des producteurs et des particuliers. Les sanctions sont des amendes administratives ou judiciaires avec emprisonnement. Les effets du marché noir sont négatifs : il accentue la pénurie, réduit les rations légales, favorise l’inflation et l’incivisme.

Jardins ouvriers : dès août 1940 on cultive les légumes dans les jardins collectifs. En juillet 1942 la mairie encourage et subventionne les jardins ouvriers, tenus par les associations d’entreprises, comme les Aciéries du nord, la SNCASO, la SNCF.

Habillement : la pénurie de matières premières et les hivers rudes rendent la vie difficile. En cause : la fin des importations de coton, de caoutchouc, de soie, et les prélèvements allemands en laine et en chaussures. Dès le 1er juillet 1941, on instaure la carte textile. Priorité est donnée aux enfants et aux travailleurs. Tout est usé jusqu’à la trame. L’entretien des vêtements est difficile faute de lessive et de savon. Les semelles de cuir sont remplacées par des semelles de bois incommodes et bruyantes.

Pour avoir le récit d'un témoin oculaire de la vie à Cannes, de 1939 à 1944, se reporter à "Un siècle de vie cannoise", paru en 2014, disponible aux Archives, pages 290-295.
Ravitaillement au marché Forville, 1939-1945 (38Num42)Article du journal le Littoral sur les prix surveillés et la censure, 25 avril 1940 (Jx45)Liste des collectivités et des effectifs à ravitailler, octobre 1942 (6F11_05)Affiche sur le ravitaillement, l'économie du pain, 1939-1945 (2Fi1840) Dessins humoristiques sur le ravitaillement issu du journal l'Illustration, 14 mars 1942 (Jx31)Article du journal le Littoral sur le marché noir et le troc, 30 juillet 1942 (Jx45)Photographie de la distribution de nourriture par la cantine militaire à la gare de Cannes, 1939-1945 (13Fi201)Photographie de la distribution de nourriture par la cantine militaire à la gare de Cannes, 1939-1945 (13Fi2012)Dessin issu du journal L'Illustration sur la récupération de métaux, 20 juin 1942 (Jx31)Article du journal l'Illustration, 20 juin 1942 (Jx31)Consommation de charbon, septembre 1942 (6F19)Consommation de charbon, septembre 1942 (6F19)Arrêté sur la restriction de la consommation de l'électricité, 1942 (6F19)Arrêté sur la consommation de l'essence, 1942 (6F19)Article dans les Annuaires de Cannes sur l'économie de gaz, 1943 (Jx65)Arrêté préfectoral sur l'arrêt du chauffage collectif, février 1943 (6F19)Carte de vetements, s.d. (38Num45)Carte de vetements, s.d. (38Num45)Photographie des jardins ouvriers à la Bocca, s.d. (BH1144)Lettre écrite pendant la guerre par Dimitri Tikhobrazov à son père au front, vers 1940 (64S16)Lettre écrite pendant la guerre par Dimitri Tikhobrazov à son ami Nicolas, 1943 (64S16)Lettre écrite pendant la guerre par Dimitri Tikhobrazov à son ami Nicolas, 1943 (64S16)Lettre écrite pendant la guerre par Dimitri Tikhobrazov à son ami Nicolas, 1943 (64S16)Photographie sur le ravitaillement, 1939-1945 (BH179)Carte d'alimentation, 1949 (38Num45)Délibération 15 octobre 1945, soupes populaires pour les habitants du Suquet, subvention au Fourneau St Mathieu (2Mi43_90W1_00083)

Aucun commentaire


Retour en haut de page
Cannes - Côte d'Azur www.cannes.com
Mairie de Cannes1 Place Bernard Cornut-Gentille
CS 30140
06414 Cedex Cannes
Centre d'appelAllô Mairie +
0 810 021 022
N° AZUR Prix d'un appel local