Portrait de Tristan Bernard, persécuté en tant que Juif, 1923 (© Internet)

Portrait de Tristan Bernard, 1923 (sources Internet)

Tristan Bernard (1866-1947), nom de plume de Paul Bernard, est un romancier et auteur dramatique français. [Une rue de Cannes porte son nom à la pointe Croisette depuis 1952]

Il débarque à Cannes le 7 août 1940 avec son épouse à l’hôtel Windsor. Il se consacre à la création de mots croisés et à une pièce en 3 actes « Passions tropicales ». D’origine juive, il ne croit pourtant pas courir de danger. Tous ses amis le pressent de regagner au plus vite l’Amérique… Jusqu’au jour où la Gestapo débarque à l’hôtel et l’emmène à Nice au Centre d’Internement pour les juifs raflés dans la région. Il fait partie du convoi pour Drancy le 4 octobre 1943. Grâce à l’intervention de Sacha Guitry et d’Arletty, il sera sauvé.

Son petit-fils n’aura pas cette chance. Meurtri, il décède des suites de son internement en 1947 à Paris.

-

Sources : D’un pont à l’autre ; Presqu’ile de la Croisette, par les Amis des Archives (cote BH547)

Aucun commentaire