Site officiel de la Ville de Cannes

Archives municipales de la Ville de Cannes
Archives municipales de la Ville de Cannes - Expositions virtuelles

Accueil > Culture > Archives municipales > Expositions virtuelles > L'île Saint-Honorat, un patrimoine à préserver > Un patrimoine universel > L'abbaye de Lérins

L'île Saint-Honorat, un patrimoine à préserver

 

L'abbaye de Lérins

Vue prise de la mer, Img37371 ® Mairie de Cannes

Les Abbés de Lérins ont été des seigneurs temporels puissants, dont les possessions s'étendaient au-delà de la France. Ces propriétés se situaient sur le littoral en Méditerranée, les comtés cannois, antibois, vençois, grassois, s'étalaient jusqu'à Gênes, Mariana, Vintimille, et jusqu’au nord de la Loire. L'abbaye avait le droit de battre monnaie, et distribuait ses indulgences aux pèlerins qui venaient, attirés par la réputation de sainteté des ermites, obtenir la rémission de leurs péchés. Le "cartulaire" de Lérins est l'un des plus célèbres en Provence : il compile 367 chartes dont 360 en latin et 7 en provençal, 18 bulles de différents papes et un diplôme de 825 (Louis le débonnaire).

Pour la région proche, Cannes était alors une simple dépendance de l'abbaye, comme Mougins, La Napoule, Auribeau, Mouans-Sartoux, Vallauris, Valbonne, Pégomas, Mandelieu, etc. Une charte de franchise nous est connue pour les Cannois de manière détaillée, celle de 1448. Le nom de "Canua" est repris dans le dictionnaire géographique du cartulaire : acte de reconnaissance de la cité. Sous le régime de la commende, l'abbaye de Lérins fut confiée à des évêques. Le dernier fut Mgr François d'Estienne de St Jean de Prunières, évêque de Grasse. Le monastère fut sécularisé en 1788 : il ne comptait plus que quatre religieux. Rendu au culte en 1859, sa restauration fut alors entreprise. Dix ans plus tard, il était remis aux moines cisterciens de Sénanque.

(BH131, Côte d'Azur, Leprohon, 1967)
-

L'ouvrage de référence, coté BH916 aux AMC, sur l'abbaye est le suivant : Histoire de l'abbaye de Lérins, par un collectif d'auteurs, paru en 2005, publié par ARCCIS, dans la collection des Cahiers cisterciens - Des lieux et des temps, n°9.

Plan général du monastère, 1855, 11S235Enceinte de l'abbaye, 44Fi92_15Face de sarcophage, phot. de 1942, 116Num16_22S713_01, fonds Dor de la Souchère, AM d'AntibesClassement du sarcophage, 1912, arrêté, AMC 2R81_101Classement du sarcophage, 1912, arrêté, AMC 2R81_102Le sarcophage en 2017 @ F. Poydenot (DSC1632)Abbés du IXe au XIVe siècles, BH831_fo358Marque de l'abbaye, BH831_foLIICartulaire, bas latin, BH831_P1Pérégrinations des archives de Lérins, BH831Vue aérienne générale, env. 1960, 14Fi54Description physique du cartulaire de Lérins, BH831_VIIVue externe à l'abbaye, 2Fi648 © CP YvonCanua, BH831_p451Réception de l'abbé commendataire, 1753, CC59_0064Feuillet du compte trésoraire, CC59_0066Mur de clôture, 1907, 2Fi1672Entrée de l'abbaye, 2Fi339Portique de l'entrée, 2Fi321Vieux cloître de l'abbaye, début XXe, 2Fi327 © GilettaGalerie de l'abbaye, vue récente © FabreCloître, 1956, 2Fi2217Couloirs de l'abbaye, 26Fi450_06 © Cl. LaroussinieDom Marie Bernard, abbé de Lérins, env. 1904, AMC BH542_004 © AbbayeR.P. Dom Colomban, BH542_115 © Livre de l'Abbaye de LérinsVisite de la bibliothèque, 2002, 16Fi68Statuts de la congrégation des cisterciens, 1977, 108W64Suite et fin des statuts, annexe au décret du 12 juin 1980, 108W64Abbaye @ F. PoydenotL'abbaye, dans son écrin, 1998, 26Fi450_01 © Laroussinie

Aucun commentaire


Retour en haut de page
Cannes - Côte d'Azur www.cannes.com
Mairie de Cannes1 Place Bernard Cornut-Gentille
CS 30140
06414 Cedex Cannes
Centre d'appelAllô Mairie +
0 810 021 022
N° AZUR Prix d'un appel local