Quelques-uns des édifices des îles

Chapelle de la Trinité, 1956, 40Fi180 © Cie des Arts Photomécaniques

Un arc de triomphe XIXe accueille le visiteur qui descend du débarcadère, et toute l'île comprend divers vestiges,

- soit militaires et défensifs : des murs, des fours à boulets, des batteries,

- soit religieux : sept chapelles, des oratoires, et des statues en hommage à des saints.

La "clôture" de l'abbaye était à l'origine physiquement matérialisée. Certaines chapelles (celles de la Trinité, Saint-Sauveur) ont fait l'objet d'études approfondies, de fouilles archéologiques, qui ont permis de connaître les différentes occupations de l'île, ainsi que les échanges commerciaux aux époques de la fondation de l'abbaye (Ve siècle) et de son rayonnement sur l'Occident de la chrétienté.

Pour mieux connaître ce patrimoine remarquable, ces monuments historiques, consulter les Lettres d'information Patrimoines en PACA n°35, 36, mises en ligne.

© Carpentras, bibliothèque-musée Inguimbertine, Ms 1860, fol 339.Monastère, vue générale, AMC 11S237 carte postale Vestige d'une ancienne porte, 2Fi317Porte, allée du monastère, 2Fi1798 © CP Levy et NeurdeinDétail de la porte, 32Fi211Arrêté de 1886, AMC 2R81_095Plan calque, 2R81Le système défensif des îles de Lérins, AMC BH 805-2 © Jean-Jacques Antier, in Chargement d'un four à boulets, img2446 © Mairie de CannesFour à boulets de l'île Sainte Marguerite ® Ville de CannesArrêté ministériel classant les fours à boulets, 1908, AMC 2R81Four à boulets ® Vue propriété de l'Abbaye de LérinsUn ancien four à boulet, île Saint Honorat, img2445 © Mairie de CannesVue récente d'un four à boulet (14Fi372)Extrait du bulletin de la congrégation revenue à St Honorat, fin d'année 1944 © Propriété de l'Abbaye de Lérins

Aucun commentaire