Site officiel de la Ville de Cannes

Archives municipales de la Ville de Cannes
Archives municipales de la Ville de Cannes - Expositions virtuelles

Accueil > Culture > Archives municipales > Expositions virtuelles > La Croisette, boulevard mythique > Des bains de mer aux plages de la Croisette

La Croisette, boulevard mythique

 

Des bains de mer aux plages de la Croisette

Bains 1860 (cote 59S7)

Dans les années 1860, la mode est à l’ouverture des établissements de bains de mer. Dès 1863, la ville fait construire des cloisons en planches et des cabines publiques à l’embouchure du ruisseau de la Foux, à la hauteur de l’hôtel Majestic actuel, afin que les baigneurs puissent se déshabiller. Les journaux vantent les bienfaits que les touristes peuvent retirer des cures à base d’eau salée.

La Revue de Cannes du 9 juin 1865 affirme : « Aujourd’hui, il s’est établi sur le rivage de charmantes et très commodes cabanes qui ne le cèdent en rien à toutes celles qui existent ailleurs, et qui sont pourvues, non seulement de tout ce qui est nécessaire pour le bain, mais encore de maîtres baigneurs pour l’agrément et la sécurité des familles ».

Le Courrier de Cannes répertorie trois établissements de bains sur la Croisette en 1877. Le plus connu est celui de Joseph Bottin, à proximité du Cercle Nautique. « Sur la terrasse de Bottin, les élégants prenaient des consommations en lorgnant les baigneuses, quelques-unes nageaient sans le secours des ceintures de liège ou de la planche, les autres se tenaient peureuses et timides à la corde, poussant de petits cris de frayeur lorsqu’une vague les éclaboussait. Certains maniaques du bain, chaque jour, à heure fixe, se rendaient au même endroit se tremper dans l’eau salée ; les uns venaient par plaisir, se mettaient en maillot dès quatre heures de l’après-midi, se jetaient dans la mer. Les autres, les poseurs, attendaient pour exécuter leur saut que la société soit au grand complet pour sauter... Cannes jouissait encore de réputation de ville d’eau, de station de cure pour malades et asthéniques. »

Les établissements de bain de mer sont modernisés jusqu’au déclenchement de la Seconde guerre. Le 13 juin 1940, l’aviation italienne bombarde Cannes. Pour défendre les côtes, les autorités militaires françaises démolissent les établissements situés sur les plages pour construire le mur de la Méditerranée : un mur de béton hérissé de fil de fer barbelé, de blockhaus, de mines pour empêcher tout débarquement.

Les Bains de la Croisette vers 1880 (32Fi1628).jpgLes bains de mer, arrêté de 1891 (19Fi882).jpgLes bains de mer, arrêté de 1895 (20Fi249).jpgLes bains de la Croisette vers 1900 (32Fi496).jpgLes Bains de la Croisette en 1912 (40Fi72).jpgLes bains de la Croisette en 1913 (2Fi3080).jpgLes Bains de la Croisette en 1921 (32Fi897).jpgLes bains de mer sur la Croisette (2Fi36).jpgLes plages de la Croisette vers 1913 (2Fi112).jpgLes plages de la Croisette vers 1913 (2Fi33).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (25Fi1336).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (16Fi228).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (16Fi226).jpgLes plages de la Croisette, dégâts pendant la Seconde guerre (13Fi371).jpgLes plages de la Croisette, chantier après guerre (13Fi374).jpgLes plages de la Croisette, nettoyer après la Seconde guerre (13Fi378).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (15Fi162_01).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (15Fi162_02).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (15Fi162_03).jpgLes plages de la Croisette, aménagement en 1960 (3Fi602).jpgLes plages de la Croisette, aménagement en 1960 (3Fi603).jpgPlage du Carlton (73S11).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (3Fi94).jpgLes plages de la Croisette, loisirs (2Fi17).jpg

Aucun commentaire


Retour en haut de page
Cannes - Côte d'Azur www.cannes.com
Mairie de Cannes1 Place Bernard Cornut-Gentille
CS 30140
06414 Cedex Cannes
Centre d'appelAllô Mairie +
0 810 021 022
N° AZUR Prix d'un appel local