Site officiel de la Ville de Cannes

Archives municipales de la Ville de Cannes
Archives municipales de la Ville de Cannes - Expositions virtuelles

Accueil > Culture > Archives municipales > Expositions virtuelles > La Croisette, un boulevard mythique > Villas de la Croisette > Les villas Saint-Georges, Saint-Hubert, Félicia et Lérina (3Fi514)

La Croisette, un boulevard mythique

 

Les villas Saint-Georges, Saint-Hubert, Félicia et Lérina (3Fi514)

Les villas Saint-Georges, Saint-Hubert, Félicia et Lérina (3Fi514).jpg

Construite en 1881, la villa Saint-Georges est vendue en 1944. Elle est transformée en hôtel : le Bleu Rivage.

La villa Drap d'Or est la seule villa à avoir résisté aux affres du temps et aux assauts des promoteurs immobiliers. Située entre la villa Saint-Georges et la villa Luciana, à proximité des tennis du Carlton, elle est baptisée initialement Chalet Saint-Hubert, en 1895. Elle est achetée en 1905 par la petite-fille d’Ernest Meissonier (peintre d’histoire, de portraits), Clarisse Meissonier. Jacques Maury, comédien et acteur de cinéma et de théâtre dans les années 30, acquiert la demeure en 1943. Il la fait modifier extérieurement sur les plans de l’architecte cannois Eugène Lizero, pour lui donner l’allure d’une demeure Renaissance. Jacques et son épouse Anne-Marie Maury ouvrent en 1946 un restaurant de prestige, le Camp du Drap d’Or. Le restaurant ferme ses portes en 1959, et il est remplacé par une banque.

Les villas Félicia et Lérina sont construites en 1895 pour deux industriels lyonnais, Félix Mangini et Joseph Gillet. Les villas étaient identiques. Disparues aujourd’hui, elles ont été remplacées par deux immeubles modernes : le Palais d’Orsay et le Lérina.

 

Aucun commentaire


Retour en haut de page
Cannes - Côte d'Azur www.cannes.com
Mairie de Cannes1 Place Bernard Cornut-Gentille
CS 30140
06414 Cedex Cannes
Centre d'appelAllô Mairie +
0 810 021 022
N° AZUR Prix d'un appel local