La villa Nevada où est mort l'un des fils de la reine Victoria, 1884, illustration de presse (11S73)

Gravure de l'Univers illustré, la villa Nevada, 11S73

Extrait du livre d'Elizabeth Longford sur Victoria Reine d'Angleterre et Impératrice des Indes publié chez Fayard :

"... un télégramme de Cannes où le prince Léopold séjournait tandis que sa femme attendait un second enfant, annonça qu'il s'était blessé au genou. Le lendemain on apprit qu'il était mort d'une hémorragie cérébrale. La reine continuait à souffrir de ses membres raides et douloureux. Elle recevait continuellement d'Egypte des télégrammes alarmants. Et voilà qu'un nouveau et terrible deuil venait la frapper. Bien qu'elle n'eût jamais été aveugle aux défauts du prince, elle l'appela, dans sa douleur "le plus cher de mes chers fils".

Le prince Léopold avait de la vivacité, de l'intelligence, une très grande instruction et s'intéressait beaucoup à la politique. Il s'écria un jour avec impatience que si on ne le faisait pas bientôt duc, il se présenterait au Parlement. "Pour quel parti ?" demanda son écuyer. "Extrême radical !". Toutefois les conseils qu'il donnait à sa mère étaient d'un non moins extrême conservatisme. L'on fit des funérailles militaires à ce jeune homme à qui l'on n'avait jamais permis d'être soldat. C'était sa dernière volonté et il s'attendait mélancoliquement à ce qu'on ne la suivît pas. Il avait comme ses frères la passion de l'uniforme. "

Aucun commentaire