Site officiel de la Ville de Cannes

Archives municipales de la Ville de Cannes
Archives municipales de la Ville de Cannes - Expositions virtuelles

Accueil > Culture > Archives municipales > Expositions virtuelles > Cannes, la Grande guerre vue de l'arrière > Vivre à Cannes en temps de guerre > La santé, les épidémies, les blessés ou mutilés

Cannes, la Grande guerre vue de l'arrière

La santé, les épidémies, les blessés ou mutilés

La vaccination obligatoire

Si les épidémies contribuent aux décès des hommes du front, de manière conséquente, vu l’insalubrité de leurs conditions de vie, la population civile n’est pas épargnée, et des mesures de prévention s'imposent.

Les personnes de nationalité allemande, aux noms à consonance germanique, présentes à Cannes, se verront prises en "otages" et souffriront aussi de mauvaises conditions d'hygiène pendant leur détention.

Les blessés sont partout présents à Cannes qui ouvrira 2 000 lits, ils occupent les salons des casinos et des hôtels, ils prennent l'air dans les jardins de villas réquisitionnées. En 1917, 3 180 blessés séjournent dans la commune.

Beaucoup sont mutilés à vie : une salle municipale est dénommée en leur honneur "Salle des mutilés", rue de Mimont, à Cannes.

Avis pour imposer la vaccination obligatoire pour la ville de CannesMesures prises pour l'épidémie, dépôt des étrangers d'origine germaniqueLettre d'octobre 1916 Affiche sur la Journée des Tuberculeux (militaires)Groupe avec le soldat Dozol, dont la tête est enrubannéeSalons du Gallia 1915 : infirmières et soldats, famillesFrançois Manina

Aucun commentaire


Retour en haut de page
Cannes - Côte d'Azur www.cannes.com
Mairie de Cannes1 Place Bernard Cornut-Gentille
CS 30140
06414 Cedex Cannes
Centre d'appelAllô Mairie +
0 810 021 022
N° AZUR Prix d'un appel local