Estagnons et bombonnes, 1869 (entrepôt de Grasse)

Estagnons et bombonnes, 1869 (entrepôt de Grasse)

Les entrepôts à la Bocca et à Grasse permettaient d’écouler une grande partie de la flaconnerie auprès des prospères industries grassoises. De même pour la savonnerie, les huiles d’amande douce ou d’olive transitaient par le port de Cannes vers l’exportation étrangère : l'Angleterre, l'Amérique et la Russie, par les ports de Dunkerque, le Havre et Rouen.

L’ampleur du rayonnement économique grassois servait les intérêts de la verrerie de la Bocca.